Image de Luke Chesser

Aujourd'hui, je vous partage une photo de moi que je n'aime pas beaucoup...


Aujourd'hui, je vous partage une photo de moi que je n'aime pas beaucoup.

Enfin, la photo est très belle mais c'est l'image qu'elle me renvoie de moi qui ne me plaît pas.

Une part de moi me trouve trop potelée, trop vieille, trop sévère...

Une autre part trouve que je ressemble à ma p'tite mamy, qui avait le visage tout ratatiné comme une vieille pomme...

Je l'adorais...

Ma petite mamy...

Pas la vieille pomme...

Et pourtant, je suis en train de faire quelque chose que j'aime par-dessus tout: jouer du tambour.

Je suis pleinement centrée.

Loin de penser à l'image que je peux projeter.

D'aucuns trouveront certainement un compliment par-ci par-là.

Parce qu'ils pensent que je suis en souffrance par rapport à mon physique et qu'ils ne résisteront pas à l'envie de me rassurer.

D'autres se diront peut-être que je partage cette photo pour justement attirer des compliments et savoir si le monde me trouve jolie.

D'autres encore seront bien d'accord avec moi!

Histoire que je ne me sente pas trop seule.

Alors qu'en fait, moi, je voudrais simplement attirer votre attention sur la façon dont on se parle.

(Vous savez... notre juge intérieur...)

Et dont on parle du physique des autres.

De nos proches.

De nos enfants.

De nos compagnons ou compagnes.

Des acteurs, des chanteurs, des comédiens...

Devant nos enfants.

Je voudrais juste qu'i n'y ait plus de jeunes qui se trouvent trop gros, trop petits, trop sensibles, ou pas assez, trop minces, trop moches, avec la mauvaise couleur de peau, de cheveux, d'yeux...


Je voudrais juste qu'il n'y ait plus d'ados qui pensent très sincèrement que si elles étaient plus jolies, elles auraient plus d'amies.

Plus d'enfants qui se fassent harceler à l'école et traiter de grosse vache, grosse truie,... et qui se sentent coupables de ce surpoids.

Je voudrais juste un monde où chacun pourrait célébrer sa propre beauté.


Et celle des autres.

Aujourd'hui, je vous partage une photo de moi que je n'aime pas beaucoup.

Enfin...


Que mon critique intérieur n'aime pas beaucoup.

Aujourd'hui je vous partage une photo de moi que je n'aime pas beaucoup.

Parce qu'il est possible d'apprendre à s'aimer, à s'accepter et à célébrer sa propre beauté.

Et ce, dès le plus jeune âge.

Et à tout âge.

Crédit photo: Gaëtan NADIN

#imagedesoi #estimedesoi #miroir #jugement #critique #beauté #photo #saccepter #jugeintérieur #authenticité #enfants #ados #façondeparler #commentairesdéplacés






























Posts récents

Voir tout